Nos engagements

 

Les candidats de la liste sont animés uniquement par l’intérêt des Mareillois, à l’exclusion de toute recherche d’un faire-valoir personnel ou de politique politicienne.

La qualité paysagère du site mareillois, son coteau et ses vues  méritent d’être préservés. Les sentes font parties du patrimoine de Mareil-Marly.

La commune doit se développer pour faire face à ses obligations de créations de logements sociaux imposés par l’état. De nombreux terrains sont encore non construits. Pour écrire son avenir, la commune ne peut se contenter de s’en remettre uniquement à l’initiative privée non contrôlée ; le rôle d’un conseil municipal est de donner priorité au bien commun et de fixer les directives en termes d’aménagement, de protection du patrimoine, dont les sentes, paysages et terres nécessaires pour les générations futures, et de besoin d’équipements publics futurs. Ces actions doivent être traduites dans le PLU.  Il doit également tenir compte des capacités de circulation et de traitements des eaux usées et de pluies dans l’intérêt des habitants, ainsi que de la protection de la biodiversité. Le conseil municipal doit être force de proposition vis-à-vis de l’état, mais savoir également démontrer l’inconstructibilité de certaines zones si nécessaire.

Tout programme de logements à l’initiative de la commune doit donner lieu à la mise en concurrence de promoteurs, prévoir une taxe d’aménagement pour participer aux aménagements et équipements nécessaires.

Toute zone destinée par les élus à rester naturelle ne doit plus pouvoir, en raison des mesures concrètes et physiques prises sur le terrain, être construite.

Les Mareillois sont attachés à un tissu relationnel localisé à Mareil. Ecoles, crèches, mairie, CCAS, activités associatives, événements festifs  en sont le ciment. C’est un facteur essentiel de la qualité de vie des Mareillois ; tous ces services doivent être proches, accessibles sur Mareil pour éviter les temps de déplacements.

Toutes les études réalisées par des équipes antérieures devront être exploitées avant d’en commander de nouvelles.

Il serait souhaitable que le nombre d’habitants à Mareil à l’issue de son aménagement ne dépasse pas 6000 habitants.

retour haut de page                  page précédente    retour accueil