Notre équipe

Notre équipe s’est constituée à partir d’une majorité de membres du conseil municipal actuel, tous fortement impliqués dans la vie de ce conseil et dans la réflexion autour de l’urbanisme et de l’environnement.

La jonction entre ces élus de sensibilités différentes s’est faite quand est apparu clairement que seules des raisons politiciennes motivaient le projet de fusion proposé par le maire de St Germain aux trois autres : derrière elles, il n’y avait aucun projet de territoire pour nos communes, notamment la nôtre.

Au fil des mois, cet aspect de la question est devenu toujours plus évident, nous amenant à comprendre que la disparition des trois petites communes était programmée ; du fait de la différence de taille entre St Germain et les trois autres, et du fait de la loi qui, dans ce cas, empêche toute représentation élective des anciennes petites communes.

Ce n’était plus une fusion qu’on nous proposait, mais une absorption

Devenir Saint-Germain n’est pas forcément une mauvaise destinée si deux points sont abordés en amont : l’avenir de notre territoire (les 45 hectares encore constructibles) et la certitude que notre aspect village puisse être conservé. Ces deux préalables ne pouvaient être traités dans le temps imparti : il était donc crucial de s’élever contre le projet de fusion

Plusieurs sujets essentiels et fondateurs ont fédéré ces élus et permis leur regroupement: combat contre les conflits d’intérêt, combat pour le respect de la démocratie et du droit d’expression au sein du conseil municipal, combat pour la sauvegarde de nos sentes et de nos paysages ainsi que de notre cadre de vie. Nous avons pris l’habitude de travailler ensemble et nous nous sommes retrouvés sur des points de vue communs. Progressivement, un projet pour Mareil s’est dessiné.

Ce projet, nous souhaitions le faire avancer au sein du conseil municipal : c’était réalisable puisque nous étions devenus majoritaires et que les institutions nous le permettaient.

Malheureusement, un groupe d’élus qui prônaient la fusion, voyant que le conseil municipal allait rejeter cette fusion, préféra démissionner afin de déclencher de nouvelles élections dont ils espéraient voir surgir une majorité favorable à l’union avec Saint Germain.

De nouvelles élections nous étant imposées, un grand nombre d’habitants nous ont spontanément rejoints : anciens élus, Mareillois impliqués dans le milieu associatif, parents d’élèves, tous attachés à la spécificité de Mareil et à sa défense.

Qu’ils en soient ici remerciés !

 

ADN Mareil : des femmes et des hommes

 

impliqués dans la vie municipale et associative

– maîtrisant le contexte urbanistique, politique, social et financier de Mareil : 3 adjoints au maire, 1 conseillère déléguée, 8 conseillers municipaux, 1 ancien maire, 1 adjoint et trois conseillers de 2008 à 2014, 1 conseillère de 2001 à 2008

– habitant Mareil ou les villes proches depuis longtemps et répartis dans tous les quartiers

représentant toutes les sensibilités politiques

tous attachés aux mêmes valeurs éthiques et démocratiques

– amoureux de Mareil, de son mode de vie « village », de ses sentes et de ses paysages, ainsi que de son équilibre unique entre nature et habitat

– conscients qu’une limite de densification est nécessaire du fait de nos contraintes (rues étroites, forte déclivité, hydrologie, réseaux limités de collecte des eaux, pas de réseaux d’eaux pluviales).

retour haut de page                         retour accueil